Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Burucoa (Christiane) 1909-1996

Christiane Burucoa

1909-1996

 

Aveyron

Millau

 


 

LE CRI

 

Le miel fondu mêlé d’eau pure

Au secret de la jarre obscure

Devient vertu de l’hydromel.

La fleur de farine et le sel

Mêlés à l’eau dans le pétrin

Deviennent la miche de pain.

La parcelle de beurre frais

S’incorpore au tiède lait

Pour, attirant à soi la crème,

Devenir le beurre lui-même.

 

Le rayon de soleil pénètre

L’ombre derrière la fenêtre,

Remodelant le statuaire

Qui dort au sein de la matière.

Le feu virginal des étoiles

Que le temps lentement dévoile,

Mué en son propre brasier

A ses rayons s’est allié.

 

Dans les cratères du vivant

Où s’emprisonne le présent,                                                           

Le verbe se mêle au silence.

Soumise à son incandescence,

La parole flambe et consume

La chair en cendres d’amertume

Mais de la brûlure du sang

Rejaillit le cri ruisselant.

 

En épousailles de lumière,

Des lèvres le cri se libère.

Niant le vertige des mers,

Il s’élève aux cimes de l’air

Et va réveiller de ses ondes

Un autre silence endormi,

Un autre esclave de la nuit

Dont les yeux ouverts créent le monde.

                                                                             

Christiane Burucoa. Extrait de : L’ombre et la proie.           

 

 

 

L’ARCHANGE

 

L’archange pleure en moi

Son habit de lumière

Et l’éclat de mes yeux

N’est plus que le reflet                     

De son regard perdu.

 

Les envols de plein ciel

Ne tentent plus ses ailes,

Leurs rémiges blessées

Palpitent dans mes doigts

Qui les prirent au piège.

 

L’étoile énamourée

De ses aubes premières

S’emprisonne au limon

Que soulèvent mes mains

Germées de sa misère.

 

Cependant sa mémoire

Sous l’écorce du temps

Darde sa flamme intacte

De sa langue de feu

A m’en brûler le cœur.

 

Mais l’ardeur de mon sang

Me trompe et son reflux

M’incline aux noirs soleils

Mourant d’être engloutis

En l’inerte matière.

 

A travers tant de nuit

Tant de chair, tant de terre,

Je ne peux même plus

Regretter l’étincelle

De son regard éteint.

 

Je ne peux même plus

Surprendre le murmure

De ses chants exilés

Et son âme est en moi

Comme un cercueil scellé. »

 

Christiane Burucoa. Extrait de : L’ombre et la proie.

 

Poèmes publiés dans le "MoulindeRoupeyrac"

 


 (Si la lune...)

 

Si la lune luit sur ma tombe

Elle vous dira mon secret,

Sans le connaître, je succombe

Comme palombe en ses filets.

 

Lorsque la terre fraternelle

Aura lavé l'ombre des pas

Que la somme des jours révèle

La lune peut-être saura.

 

Pour moi, enfouie aux racines

De mes deux mains, de mes deux yeux

Je suis à moi-même orpheline,

Cendre, désapprise du feu.

 

Glaise que le jour agglomère

Sans achever de la pétrir

Pour mieux la mouler au suaire

Et de ses formes l'accomplir.

 

La lune, en cette forme éteinte,

De mes gestes et de mes mots,

Alors pourra mouler l'empreinte

Pour le masque du mémento.

 

L'ombre et la proie

 

 

 

(Immergé aux jardins)

 

Immergé aux jardins d'un cratère d'eau calme

Que ne labourent plus les remous des courants

Le coquillage en sa matrice de calcaire 

S'habille et se nourrit de semences marines.

 

Arche d'alliance où se conjuguent les règnes

Dont le vieux monde a cru sa substance étayée

A chaque enroulement, elle revêt sa forme

Et vit de se construire en se pétrifiant (...)

 

Du sujet à l'objet, de la vie à la pierre

La nuit du minéral absorbe le vivant

Son squelette exilé des viviers de la mer

Se dissout en l'éternité du sédiment.

 

Le lent mûrissement de la fin qui le hante

Pose les arcanes de son prochain non être

Sa présence n'est qu'aliment de son absence

Jour après jour, sa perfection devient sa mort.

 

Astrolabe

 

Poèmes publiés dans l'anthologie de Serge Brindeau, "La Poésie Contemporaine...depuis 1945, 1973

 

 

 



03/03/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres