Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

C.... (Mme de)... ... ... ... (vers 1715)

Mme de C....

(vers 1715)

 

 

Lettre à Madame la Marquise de Simiane en lui envoyant du tabac

 

Je n'ai point oublié que vous m'avez choisie

Pour satisfaire un de vos sens,

C'est un des plus indifférents

Pour les plaisirs de cette vie.

Aussi, malgré les bruits que de vous on publie,

Si vous eussiez formé l'envie

De les rendre tous bien contents,

Je crois que votre coeur dans cette fantaisie

Eût, sans balancer plus longtemps,

Envisagé d'autres talents

Que ceux d'une chétive amie;

Mais vous n'avez que de petits besoins,

Et le seul odorat est chez vous en souffrance.

Vous imaginez-vous que mes yeux souffrent moins

Eloignés de votre présence?

Je ne puis cependant vous voir en pénitence,

Je vais vous soulager. Pour toute récompense

De mon tabac et de mes soins,

J'exigerai de vous, trop aimable Corinne,

Que votre belle main quelquefois se destine

A me marquer de tendres sentiments,

Tous vos plaisirs, tous vos amusements,

Dûssai-je y voir dépeints Satan et sa malice,

Car dans l'oisiveté des champs

Il faut permettre un peu de vice.

 

1715



13/01/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres