Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Camus (Madame le) ? - avant 1719

Madame le Camus

? - avant 1719


 

Epitaphe pour le Duc de S. Agnan

 

Saint-Agnan finit une vie

Qui fut toujours d'honneurs et de plaisirs suivie;

Mais laissons son éloge, il n'en a pas besoin:

Les filles de mémoire

Prendront pour lui le même soin,

Qu'il prit autrefois pour leur gloire.

 

 

A Uranie

 

La probité, la vertu, le mérite,

La noblesse, l'honneur, l'esprit et la beauté,

Après avoir bien consulté

Pour faire une femme d'élite,

Joignirent avec eux et l'Amour et Vénus,

Pour aller de concert en prier la nature.

Elle leur dit, vous êtes bienvenus;

Nous ferons un chef-d'oeuvre; et par les Dieux j'en jure.

Ainsi fut dit, ainsi fut fait.

Ils composèrent donc ensemble

Cette femme qui vous ressemble;

Le Ciel y mit un esprit tout parfait;

L'Amour en la voyant parut fort en colère,

Et dit avec douleur:

Pourquoi lui donner l'air et les traits de ma mère

Sans qu'elle en ait aussi l'humeur?

Avec elle jamais je n'aurai rien à faire,

L'Honneur lui répondit, vous la verrez un jour,

Estimée en tous lieux et surtout à la Cour;

Sans vous, même elle saura plaire.

Par elle je pourrai triompher à mon tour;

Et je saurai vous faire taire.

L'Amour chagrin sortit avec fureur,

En cédant la place à l'honneur.

L'honneur resta près d'Uranie,

Et l'a toujours depuis fidèlement servie.

 

 Poèmes cités par Joseph de la Porte dans son "Histoire littéraire des femmes françaises", 1769



30/06/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres