Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Candeille (Amélie-Julie) 1767-1834

Amélie-Julie Candeille

(Mme Simons à partir de 1798)

 

1767-1834 


 

 

 

1793: Catherine ou la belle fermière, comédie en 3 actes, mêlée d'ariettes (de sa composition)

1794: Cange, ou le commissariat de Saint-Lazare

1794: La Bayadère, ou le Français à Surate, comédie en 4 actes et en vers libres.

1794: Le Commissionnaire

Ida, ou l'orpheline de Berlin, pièce en 3 actes.

Louise ou la réconciliation.

1809: Lydie, ou les mariages manqués

 

 


 

Dessales-Régis

Une biographie de Julie Candeille

publiée dans la Revue de Paris (1843 (Ser4, T21) (lien)

 


 

Pour en savoir plus sur sa carrière

cliquer sur l'image ci-dessous

César.jpg
 

 


 

Oeuvres musicales

1786: Trois sonates 

1787: Concerto pour le fortepiano ou le clavecin

 


 Sur Wikipedia

  En 1789, elle tint le rôle de la jeune esclave Mirza dans une pièce dénonçant la condition des esclaves des colonies intitulée l’Esclavage des Nègres, ou l’Heureux naufragedrame en trois actes d’Olympe de Gouges, qui fut le prétexte à un affrontement en règle entre les représentants du puissant lobby des propriétaires coloniaux en France et la Société des amis des Noirs, club cofondé par Brissot,Condorcet et l’abbé Grégoire.

 

Le Directoire devait consacrer sa popularité d’actrice, mais aussi d’auteur dramatique en vue. On exposa au Salon des arts de l’an III son portrait réalisé par Jacques-Antoine-Marie Lemoine, et l’année suivante une charmante miniature en robe rayée et ceinture rouge, peinte par Jeanne Doucet de Suriny, dans laquelle on la voit occupée à écrire une nouvelle pièce de théâtre. Cette pièce un peu scandaleuse, La Bayadère ou le Français à Surate, comédie en cinq actes et en vers, avait été écrite sur mesure pour elle et elle en avait créé le rôle titre en janvier 1795. Le succès ne fut pas à la hauteur de ses espérances.

 

 

 


 

 

Anecdote

racontée par Delecluze dans "Louis David, son école et son temps" 1855

 

Girodet-Candeille

 



21/03/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres