Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Deharme (Lise) 1898-1985

Lise Deharme

(Anne-Marie Hirtz)

1898-1980

 

La poule noire

 

La poule noire

dans le potager

a crié

comme une enragée.

Les fermiers sont allés la voir ;

elle a dit qu'il allait pleuvoir ; 

on ne l'a pas crue, lanturlu,

et mon beau chapeau est perdu !

 

 

 

Les Pâquerettes

 

Les pâquerettes 

trop simplettes

sont des petites dames

sans âme.

Elles font des rondes le jeudi

et sont mangés par les brebis

le vendredi

 

 

Le cochon blond

 

Le cochon blond

aime le jambon

Il l'aime

jusqu'à l'indigestion.

Mais ce n'est pas bon 

pour lui-même

 

Cahier de curieuse personne.

 

 

On verra bien

 

Quelle idée

Te fais-tu de la mort?

La jetée de Dieppe

Un lundi matin

Quand le bateau sort

Du port

Une enveloppe

Qui danse sur l'eau

Un nom de femme sur un arbre

Gravé avec un couteau

Un mouchoir dans la poche d'un veston

Un oiseau qui chante

Pour la dernière fois

Avant que la nuit tombe.

 

 

Ce soir

 

Soligny 1942

 

Roi des aulnes, roi des aulnes

Oseras-tu sortir ce soir

Cavalier du vent

Viendras-tu au-devant

De moi sur la route

Ecoute

Roi des aulnes

Je ne suis pas celle que tu crois

Redoute, redoute

Mon pas sur la route

Qui ne résonne que pour toi

Roi des aulnes, roi du vent

Roi du brouillard et des étangs

Ce qui est effrayant

Ce n'est pas des cavaliers d'acier

Ecoute, écoute

C'est un pas léger

sur la route.

 

 Poèmes publiés dans l'"Anthologie de poésie féminine française de Maurice Béalu, 1953

 


 

Am Stram Gram Pique et Pique et Colegram

 

Loup y es-tu? Qu'as-tu vu

Au bois de Neuilly - de Neuilly

quand tombe la nuit - la nuit?

J'ai vu dans une clairière

ves six heures du soir

trois grandes religieuses noires

qui disaient leurs prières

en jouant au mouchoir

et j'ai entendu

des lions de l'Atlas

rugissant de faim

pendant qu'un enfant

lisait son atlas

assis sur un banc.

Qu'as-tu vu? - Qu'as-tu vu?

J'ai vu six femmes nues

jouant du violon

sur leurs cheveux et sur leurs dents

et j'ai entendu tremblant d'émotion

le galop troublant

d'un grand cheval blanc

que j'ai vu après

emportant c'est vrai

les lions de l'atlas

les six femmes nues

l'enfant sur le banc

les soeurs au complet

en levant très haut

ses sabots

sur les rails du tramway.

 

Poème publié dans l'anthologie, "Huit siècles de Poésie Féminine",  de Jeanine Moulin

 


 

 L'horloger


La petite bête
Qui est dans la montre
Je l’entends gratter
Je l’entends taper
Je l’entends sonner
Que dit-elle ? Tic-tac
Tic-tac-tic

La petite bête
Est morte ce soir
Monsieur l’horloger
Veux-tu la retrouver
Veux-tu la ramener
Ma petite bête.
Ne veut plus chanter

La petite bête
Monsieur l’horloger
Me l’a retrouvée
Elle était coincée
Par un grain de blé
Que dit-elle ? Tic-tac
Tic-tac-tic

 

 

Poème publié sur le site "Lieucommun.canalblog"



16/03/2012
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres