Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Poétesses d'expression française (du Moyen-Age au XXème siècle)

Mitaud (Janine) 1921 - ...

Janine Mitaud

1921 - ...

 

 - Hâte de vivre, 1949 (1er recueil)

 

 I  

Après-guerre

Mutisme  des  falaises  éblouies
Ocre  et  sang
Les  statues  se  drapent
Têtes  fracassées  dans  l'abîme  des  balles

Seul  crépite  l'air  sec

À  genoux  le  chercheur  ressuscite  les  dieux
Dormant  encore  par  miracle
Sous  les  mottes  friables
II  caresse  la  douce  poussière
Effleure  les  fissures
Offre  la  saveur  du  vent  aux  bouches  devinées

Aux  paumes  légères  le  sol  
Cède  les  courbes  des  paupières  
Les  lèvres  retenant  la  parole

Alliance  d'univers  
Le  silence  devient  langage  
Et  les  vies  unifiées  
Incandescence  de  plein  été

II

Suite

À  l'abri  de  ma  propre  passion
Songer
Au  visage  qui  jamais  ne  fut  enseveli
Au  lointain  sourire  toujours  présent
Dans  le  respect  d'un  amour  tel
Qu'il  colore  de  plénitude
Le  moindre  doute

De  la  terre
Et  des  eaux
Et  du  feu
Jaillit  la  splendide  main  humaine
Ce  geste  originel  annonce

—  Consens
Dans  la  paix  de  ton  aventure
Au  premier  accomplissement
Que  vos  souffles  ne  se  lassent  point
Libérés
Magnifiés
De  la  couronne  de  l'espace


2 poèmes publiés dans poetryclub.com.

 


 

L'ébauche

 

A travers le fil et la fumée du portrait naissant

Le modèle a droit de rêve

 

Est-ce après-midi dans la cour

Il n'est aucune heure possible de jour

Quel feu couve et s'inquiète dans les gangues de briques

Quel temps précis battent les branches sur les revers des murs

Quelle absence creusent ces cris d'enfants

 

Tu greffes la lumière avec patience

 

J'écorche la lèpre des étages jusqu'au pelage frais

Les parois nouvelles saignent de clarté

Le soleil était au milieu

 

 

 

Autre rêverie

 

- Marc Chagall "Entre chien et loup"

 

Entre chiens et loirs

Faune de fin de jour

N'invente plus sans le vouloir

Sous ce masque moelleux

Des déserts sans pistes humaines

Arrache ce casque de mousse

 

Dans le silence fabuleux

Ecoute croître un peuple de poèmes

Qui presse le vaisseau de ce naissant amour

 

2 poèmes publiés dans staive-vestale.blogspot.com


 

 

Voici les mots

Voici les mots
L’âme et le sang
Rien n’arrache le nom

Ce rouge essentiel
Où brûle
par syllabes
la vie

Qu’il soit lu

    Illustration

(Publié dans Paperblog.fr)

 

 


Jeanine Moulin a retenu quatre poèmes de Janine Mitaud. Voici l'un d'eux.

 

Premier Poème funèbre

 

Convois bourrés et clos

Voici les trains des crématoires

Le sifflement de leurs vapeurs

Dans l'abîme banal et laid d'un paysage

 

En sortent des visages

Masques de leur réelle vie

 

Ces enfants entassés et détruits sont en moi

Je crois sentir pourrir ma chair

 

Ici l'apparition de l'homme

Encor barbouillé d'espérance

Et le jaillisement surpris

De sa grâce déjà visée

Nourrissent la fureur

La créature doit se rompre et son cours s'abolir

La noblesse de toutes races

S'agenouille s'anéantit sous les souillures

 

O Victimes pouviez-vous mettre

En réserve votre âme

Pour supporter le souvenir d'autres aurores



07/03/2012
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres